Marseille

IA — Show Room 2017
du 25.08.2017
au 27.08.2017
Art-O-Rama
Marseille

IA — Premier Épisode
du 26.08.2017
au 05.11.2017
Friche Belle De Mai
Nice

IA — Deuxième Épisode
du 15.10.2017
au 07.01.2018
Villa Arson, Nice
Marseille

IA — Troisième Épisode
du 08.12.2017
au 22.12.2017
Ballet de Marseille


IA — Quatrième Épisode
du 20.12.2017
au 21.12.2017
Monaco
Toulon

IA — Cinquième Épisode
du 15.03.2018
au 22.03.2018
Toulon
carte du site
historique
français
english
Artistes
Chloé Angiolini & Elodie Castaldo
François Bellabas
Jeanne Berbinau Aubry
Gillian Brett
Claire Camous
Vincent Ceraudo
Maxime Chevallier
Jedrzej Cichosz
Yannick Cosso
Sylvain Couzinet-Jacques
Bobby Dollar
Antoine Donzeaud
Yohan Dumas
Gabriel Ferracci
Camille Franch Guerra
Samuel Gratacap
Jerome Grivel
Xiao Xin Gui
François-Xavier Guiberteau
Alice Guittard
Amandine Guruceaga
Pauline Hisbacq
Aurélie Jacquet
Aurélien Lemonnier
Martin Lewden
Rafaela Lopez
Robin Lopvet
Emilie Marchand
Céline Marin
Louis Matton
Eva Medin
Marie Ouazzani & Nicolas Carrier
Jordan Pallages
Morgan Patimo
Benoit Payan
Emilie Pugnot
Maëlys Rebuttini
Georgia René-Worms
Grégory Ricoux
Thomas Royez
Elvia Teotski
Todèl
Anna Tomaszewski
Rebecca Topakian
Samuel Trenquier
Gaëtan Trovato & Robin Touchard
Sergio Valenzuela
Delphine Wibaux
Expositions
IA — Show Room 2017
25.08.2017
IA — Premier Épisode
26.08.2017
IA — Deuxième Épisode
15.10.2017
IA — Troisième Épisode
08.12.2017
IA — Quatrième Épisode
20.12.2017
IA — Cinquième Épisode
15.03.2018
Lieux
Art-O-Rama
Ballet de Marseille
Friche Belle De Mai
Monaco
Toulon
Villa Arson, Nice
colophon
Gaël Charbau, commissaire d’exposition,
assisté d’Aurélie Faure.

Juliette Vignon, chargée de production,
assistée d’Anaïs Bohème, ENSP, Arles.

Fanchon Deflaux & Tom Rider, Atelier des situations, ESADMM, Marseille.

Magdaléna Lataillade, coordination de L’École(s) du Sud,
assistée de Marion Vignals, Pôle Culture & Patrimoines.

Ainsi que l’ensemble des personnes au sein des sept écoles supérieures d’art membres de L’École(s) du Sud qui ont participé à la réalisation d’Inventeurs d’Aventures, et les équipes de Friche la Belle de Mai.

groupe CCC, design graphique et site internet.
Xiao Xin Gui
Né en 1980 à Shenyang en Chine, Xiao Xin Gui est un artiste pluri-disciplinaire. Il a tout d’abord étudié l’art à Académie des Beaux-Arts de Luxun (LAFA). Il en est sorti diplômé de licence (bac¬+5) en sculpture.
En 2011, le voici enfin arrivé en France afin d’élargir son horizon artistique et pour expérimenter des pratiques qui lui étaient inconnues. Il intègre l’École Supérieure d’Art d’Avignon (ESAA), il obtient en 2016 le DNSEP avec mention en soutenant un travail qui mêle art performatif et installation.

Depuis 2013, il s’est engagé dans ce qu’il nomme “Renouvellement” qui s’appuie sur une démarche à la fois de réflexion théorique et de production plastique autour de la notion de transformation. À partir du processus de mue de la chrysalide devenant papillon, il engage une praxis qui développe des formes mutantes. C’est aussi une allusion métaphorique à l’évolution du soi, étape par étape, de son être au monde. Le renouvellement se produit chaque matin. Au réveil, chacun prend conscience de sa re-naissance au nouveau jour qui commence. La nuit étant comme l’athanor de la transmutation. “On devrait bien préparer notre vie actuelle pour mieux se renouveler dans la prochaine.”

Son engagement dans la diffusion et la pratique de la performance et les œuvres participatives s’est matérialisé à plusieurs reprises. En effet, nous pouvons citer sa participation à divers évènements.
En novembre 2013, il participe à l’exposition Frasq à Paris avec la performance ‘Le masque’. Il intervient également au théâtre des Hivernales lors du ’36ème Festival Les hivernales 2014’, avec une action intitulée ‘Réveiller la ville’. En février 2016, il est présent à exposition collective “Un coup de dés jamais n’abolira hasard” à Monaco. Son action a pour titre : ‘La renaissance’. En juin 2016, il est sélectionné pour une exposition à la Collection Lambert, où il propose deux pièces : ‘La maquette’ et ‘Traverser le rivière’.
En 2017, il réalise une performance à Collection Lambert dans le cadre du projet ‘Réservé aux singes’. Cette performance en écho à l’œuvre de Pierre boulle, La Planète des Singes a pour le titre ‘ Identifier’.
Ses œuvres sont souvent en interaction avec les spectateurs, elles sont participatives.

Actuellement, il travail à la réalisation du projet ‘Don Quichotte’ qui s’inscrit dans la continuité de sa recherche sur le ‘renouvellement’. Il inspire de l’histoire du personnage de Don Quichotte, qui est sans arrêt en train d’essayer de renouveler et améliorer sa vie de la future.