Marseille

IA — Show Room 2017
du 25.08.2017
au 27.08.2017
Art-O-Rama
Marseille

IA — Premier Épisode
du 26.08.2017
au 05.11.2017
Friche Belle De Mai
Nice

IA — Deuxième Épisode
du 15.10.2017
au 07.01.2018
Villa Arson, Nice
Marseille

IA — Troisième Épisode
du 08.12.2017
au 22.12.2017
Ballet de Marseille


IA — Quatrième Épisode
du 20.12.2017
au 21.12.2017
Monaco
Toulon

IA — Cinquième Épisode
du 15.03.2018
au 22.03.2018
Toulon
carte du site
historique
français
english
Artistes
Chloé Angiolini & Elodie Castaldo (La Balnéaire)
François Bellabas
Jeanne Berbinau Aubry
Gillian Brett
Claire Camous
Vincent Ceraudo
Maxime Chevallier
Jedrzej Cichosz
Yannick Cosso
Sylvain Couzinet-Jacques
Bobby Dollar
Antoine Donzeaud
Yohan Dumas
Gabriel Ferracci
Camille Franch Guerra & Evan Gerard
Samuel Gratacap
Jerome Grivel
Xiao Xin Gui
François-Xavier Guiberteau
Alice Guittard
Amandine Guruceaga
Pauline Hisbacq
Aurélie Jacquet
Aurélien Lemonnier
Martin Lewden
Rafaela Lopez, Baptiste Masson, David Perreard
Robin Lopvet
Emilie Marchand
Céline Marin
Louis Matton
Eva Medin
Marie Ouazzani & Nicolas Carrier
Jordan Pallages
Morgan Patimo
Benoit Payan
Emilie Pugnot
Maëlys Rebuttini
Georgia René-Worms
Grégory Ricoux
Thomas Royez
Elvia Teotski
Todèl
Anna Tomaszewski
Rebecca Topakian
Samuel Trenquier
Gaëtan Trovato & Robin Touchard
Sergio Valenzuela
Delphine Wibaux
Expositions
IA — Show Room 2017
25.08.2017
IA — Premier Épisode
26.08.2017
IA — Deuxième Épisode
15.10.2017
IA — Troisième Épisode
08.12.2017
IA — Quatrième Épisode
20.12.2017
IA — Cinquième Épisode
15.03.2018
Lieux
Art-O-Rama
Ballet de Marseille
Friche Belle De Mai
Monaco
Toulon
Villa Arson, Nice
colophon
Gaël Charbau, commissaire d’exposition,
assisté d’Aurélie Faure.

Juliette Vignon, chargée de production,
assistée d’Anaïs Bohème, ENSP, Arles.

Fanchon Deflaux & Tom Rider, Atelier des situations, ESADMM, Marseille.

Magdaléna Lataillade, coordination de L’École(s) du Sud,
assistée de Marion Vignals, Pôle Culture & Patrimoines.

Ainsi que l’ensemble des personnes au sein des sept écoles supérieures d’art membres de L’École(s) du Sud qui ont participé à la réalisation d’Inventeurs d’Aventures, et les équipes de Friche la Belle de Mai.

groupe CCC, design graphique et site internet.
François-Xavier Guiberteau
Né en 1992 à Nantes.
Vit et travaille à Paris.

Diplômé de L’Ecole d’Art et de Design Marseille-Méditerranée en 2015, son travail a été montré à la Biennale des Jeunes Créateurs Méditerranéens (Milan), à Château de Servières (Marseille) et au FRAC Nord-Pas-de-Calais (Dunkerque).

Influencé très jeune par la peinture de Simon Hantai, Jean Messagier ou Claude Viallat, François-Xavier commence, en s'inspirant de leurs œuvres, à réaliser des installations où les objets peints se mêlent et forment un paysage, entre décor de science fiction et espace de vie familier.
A la suite d'un voyage d'études en Islande, il s'essaye à la vidéo. Il réalise des captations de ses déambulations à Reykjavik puis les met en scène dans des installations en 3D recréant des espaces virtuels. C'est durant cette période d'isolement qu'il découvre des auteurs tels que Genet et Cocteau.
A son retour, il regarde le travail de Wade Guyton. Le fait que sa peinture s’éloigne d’un geste expressionniste voire d’un geste tout court l’intéresse. Ce n’est plus que le résultat d’un processus mécanique. La peinture n’est plus qu’une image dans le sens de fichier, ce n’est plus qu’une donnée comme en fin de compte toutes les photographies numériques que nous prenons. Il travaille alors durant deux ans dans l'optique d'essayer de traduire une expérience transcendantale face à la peinture en image imprimée (sérigraphie, offset, impression numérique). Il tente de prélever les caractéristiques d’un ressenti face à un objet, une oeuvre ou un lieu et de les rejouer en simulation. C’est en cela qu'il s’intéresse à la surface, au format ou à la position dans l’espace.
Suite à son arrivée à Paris, François-Xavier initie la mise en volume de ses images grâce à la technique du moulage avec laquelle il crée de nouvelles formes et assemblages en ciment, gravées de dessins, incrustées de petits objets et colorées ou peints. Sa production évolue ainsi vers des formes à la fois plus sculpturales et picturales.

Sans Titre, ciment, béton,
Academy, acrylique sur CD, bambou, 12 x 12 x 19,5 cm, 2017,
Harpe jouant d’elle même, ciment, 33 x 27 cm, courtesy de l’artiste, 2016 / Dessin jouant de la flûte, ciment, 29 x 32 cm, courtesy de l'artiste, 2016,