Marseille

IA — Show Room 2017
du 25.08.2017
au 27.08.2017
Art-O-Rama
Marseille

IA — Premier Épisode
du 26.08.2017
au 05.11.2017
Friche Belle De Mai
Nice

IA — Deuxième Épisode
du 15.10.2017
au 07.01.2018
Villa Arson, Nice
Marseille

IA — Troisième Épisode
du 08.12.2017
au 22.12.2017
Ballet de Marseille


IA — Quatrième Épisode
du 20.12.2017
au 21.12.2017
Monaco
Toulon

IA — Cinquième Épisode
du 15.03.2018
au 22.03.2018
Toulon
carte du site
historique
français
english
Artistes
Chloé Angiolini & Elodie Castaldo
François Bellabas
Jeanne Berbinau Aubry
Gillian Brett
Claire Camous
Vincent Ceraudo
Maxime Chevallier
Jedrzej Cichosz
Yannick Cosso
Sylvain Couzinet-Jacques
Bobby Dollar
Antoine Donzeaud
Yohan Dumas
Gabriel Ferracci
Camille Franch Guerra
Samuel Gratacap
Jerome Grivel
Xiao Xin Gui
François-Xavier Guiberteau
Alice Guittard
Amandine Guruceaga
Pauline Hisbacq
Aurélie Jacquet
Aurélien Lemonnier
Martin Lewden
Rafaela Lopez
Robin Lopvet
Emilie Marchand
Céline Marin
Louis Matton
Eva Medin
Marie Ouazzani & Nicolas Carrier
Jordan Pallages
Morgan Patimo
Benoit Payan
Emilie Pugnot
Maëlys Rebuttini
Georgia René-Worms
Grégory Ricoux
Thomas Royez
Elvia Teotski
Todèl
Anna Tomaszewski
Rebecca Topakian
Samuel Trenquier
Gaëtan Trovato & Robin Touchard
Sergio Valenzuela
Delphine Wibaux
Expositions
IA — Show Room 2017
25.08.2017
IA — Premier Épisode
26.08.2017
IA — Deuxième Épisode
15.10.2017
IA — Troisième Épisode
08.12.2017
IA — Quatrième Épisode
20.12.2017
IA — Cinquième Épisode
15.03.2018
Lieux
Art-O-Rama
Ballet de Marseille
Friche Belle De Mai
Monaco
Toulon
Villa Arson, Nice
colophon
Gaël Charbau, commissaire d’exposition,
assisté d’Aurélie Faure.

Juliette Vignon, chargée de production,
assistée d’Anaïs Bohème, ENSP, Arles.

Fanchon Deflaux & Tom Rider, Atelier des situations, ESADMM, Marseille.

Magdaléna Lataillade, coordination de L’École(s) du Sud,
assistée de Marion Vignals, Pôle Culture & Patrimoines.

Ainsi que l’ensemble des personnes au sein des sept écoles supérieures d’art membres de L’École(s) du Sud qui ont participé à la réalisation d’Inventeurs d’Aventures, et les équipes de Friche la Belle de Mai.

groupe CCC, design graphique et site internet.
Céline Marin
Née en 1986 à Nice.
Vit et travaille à Nice.

celinemarin.com

Après avoir obtenu son DNAP à la Villa Arson (Nice) elle finalise son cursus à l’École Supérieure d’Arts d’Aix-en-Provence où elle obtient son DNSEP avec Mention.

À l’issue de ces cinq années elle intègre le Post-diplôme du Pavillon Bosio (Monaco) par le biais duquel elle réalise sa première exposition personnelle. Aujourd’hui elle partage son temps entre sa pratique de plasticienne et l’École Municipale d’Arts Plastiques de Menton, où elle y enseigne le dessin.

Dans Les mots et les choses, Michel Foucault fait référence à la célèbre phrase de Lautréamont, repris par les surréalistes, « beau comme la rencontre d’un parapluie et d’une machine à coudre sur une table de dissection », pour illustrer la manière dont des choses complètement disparates peuvent se trouver mises en relation du fait du partage d’un espace commun. Séduite par cette vision, Céline Marin envisage depuis, qu'aucune règle ne vient dicter à l'avance les façons d'occuper sa table de montage. Celle-ci se compose alors, de clichés amateurs et personnels, cartes postales, images découpés dans des magazines, gravures anciennes, d'articles scientifiques illustrés, de guides pratiques. Il s'agit ensuite de classer, d'ordonner suivant de grands thèmes, avant d'assembler.
Assembler, c'est en premier lieu unir, joindre plusieurs éléments entre eux de manière définitive ou non : monter / démonter, combiner/ dé-combiner. À travers L'éloge de la table ou la scène hétérotopique (colloque de scénologie, Pavillon Bosio, Forum Grimaldi, Monaco, 2009), Georges Didi Hubermann, introduit l'idée que la seule limite à laquelle nous pouvons être confrontée est la curiosité à alimenter cette banque de données et l'envie de « battre et redistribuer les cartes, démonter et remonter l'ordre des images sur une table ». Rien y est donc fixer une fois pour toute, et tout y est à refaire par plaisir plutôt que par châtiment sysiphéen.

Dans tous les cas, la recherche iconographique apparaît dès lors, comme une façon de rompre avec la lecture linéaire de l'histoire, de lui préférer une appréhension diachronique et personnelle, suscitant des combinatoires infinies du passé avec le présent. De ces greffes contre nature en résulte alors des personnages épinglés sur des feuilles blanches, sans décors et qui témoignent par leur accoutrement d'une activité quelque peu étrange. Les univers s'entrechoquent pour dessiner de redoutables curiosités dans lesquels les codes de l'appartenance à un groupe sont chamboulés. Céline Marin joue de l'insolite pour donner à voir un ensemble non fini de tribus bizarres.

Expositions
• Dessins perturbateurs, Galerie Metropolis, Paris, 2017
• Cortège et palanquin, Musée des Beaux-Arts, Palais Carnolès, Menton, 2016
• Dopo i frutti, entrepôt Armand Fabre, Marseille, 2016
• Manifestement sans fin ou la procession des grands menteurs, Espace Larith, Chambéry, 2016
celine.a.marin@wanadoo.fr
Les joies du bain, crayon sur papier, 21x29,7 cm, 2012,
Le cortège, crayon sur papier, 29,7x42 cm, 2015,
La randonnée, crayon sur papier, 21x25 cm, 2014,